USA Grand Ouest Américain – En voiture – Partie I – The California


June 1, 2018

Hollywood, la capitale du 7ème art qui fait rêver les cinéphiles du monde entier.

C’est en 1908 que Los Angeles est devenue la ville du cinéma car son climat favorisait tout naturellement le tournage des films de l’époque pour la plupart réalisés en extérieurs et ceci tout au long de l’année.
Hollywood Sign’, d’une hauteur de 15 mètres, il a été placé au sommet du Mont Lee au cœur des Hollywood Hills en 1923, dans le cadre d’une campagne promotionnelle pour un développement immobilier appelé Hollywoodland.

Découverte de Sunset Boulevard, le « Boulevard du Crépuscule ». C’est la principale artère d’Hollywood et aussi la plus animée avec le « Walk of Fame » (promenade des célébrités) où des plaques en bronze encastrées dans le trottoir rappellent le passage des comédiens célèbres, et le fameux Mann’s Chinese Theatre où le hall d’entrée est couvert des empreintes de mains et de pieds de plus de 150 stars du cinéma.

Découverte de Beverly Hills et Rodeo Drive avec ses somptueuses villas où vivent les célébrités.
Des piscines! Des étoiles du cinéma!
Le caractère mystique de Beverly Hills prenait une grande place dans l’imaginaire collectif bien avant que Julia Roberts ne joue le rôle d’une jolie femme aux prises avec des problèmes le long de Rodeo Drive dans Pretty Woman.
Même si la ville a une superficie inférieure à 15 kilomètres carrés, ses gracieux bâtiments espagnols, ses vastes rues parsemées de palmiers, ses demeures gigantesques et ses magasins follement coûteux laissent une impression plus grande que nature.

Venice Beach, vous ferez la découverte de la communauté riveraine hétéroclite et fascinante de Venice, fondée en 1905 par Abbott Kinney, qui y voyait une Venise en Amérique. Kinney l’a dessinée avec des canaux, une architecture italienne et des gondoles authentiques importées, qui ont depuis longtemps disparues.
Même si les canaux existent toujours, ils sont loin d’être aussi remarquables que la célèbre promenade pavée de 4 km qui longe les plages de sable blanc de Venice Beach.
C’est là que battait le cœur du mouvement hippie des années 60 à L.A. et ces vibrations bohèmes sont encore palpables aujourd’hui.
Avec ses cafés abordables et ses kiosques où vous pouvez acheter des vêtements tendances, des lunettes de soleil et des tatouages temporaires, il s’agit d’un véritable carnaval humain où les musiciens de rue, les patineurs, les zonards, les jolies filles en bikini et les drôles de types de Californie du Sud paradent sans cesse.
Muscle Beach, haut lieu de l’haltérophilie célèbre depuis toujours, accueille encore aujourd’hui de jeunes enthousiastes prêts à faire concurrence à « Ahhh-nuld » Schwarzenegger.

Santa Monica, ce lieu de prédilection depuis 1909, de nombreux manèges de foire classiques, des boutiques de souvenirs faits en coquillage et, par-dessus tout, une grande roue authentique de 1930 en bois, dont tous les amateurs du film The Sting se souviendront…

A suivre et voir la Partie 2, le Grand Canyon …

Grand ouest Américain – mai 2012 – Vidéo n°1
Pierrick B.

Related posts

Related